Compétences pour l’éducation au changement climatique dans les communautés vulnérables

Aussi bien les institutions que les citoyens européens estiment que l’action pour le climat peut redynamiser le l’économie et la création d’emplois. Toutefois, les experts de l’éducation et de la formation (Cedefop) pointent un obstacle critique qui freine la transition souhaitée: le manque des compétences. Faire évoluer l’Union Européenne vers une économie verte et un niveau élevé d’emploi serait possible, mais à condition que des politiques innovantes de l’éducation et de la formation aident les jeunes, les citoyens, les acteurs sociaux, les employés des entreprises, les représentants politiques à acquérir les compétences requises.

L’analyse préalable réalisée par les partenaires du projet (REPER21, Connected by Nature, Ecosistemi) dans leurs réseaux respectifs de collaborateurs et bénéficiaires (enseignants/ Roumanie, militants associatifs/ France, consultants d’environnement/Italie) est cohérente avec cette conclusion. Les compétences concernant le changement climatique sont sporadiques et précaires même parmi les acteurs de l’éducation (formelle et non-formelle) qui sont censés les développer chez divers acteurs de leurs communautés.

Le but du projet est de développer les compétences pédagogiques interdisciplinaires et complexes, requises pour l’Éducation au Changement climatique (ECC), chez 36 collaborateurs ponctuels des partenaires qui déroulent leurs activités dans des communautés vulnérables (rurales, petites villes désindustrialisées, banlieues…).  

Le projet vise ces communautés parce que leur mauvaise situation socio-économique ne signifie pas seulement un niveau de vie moindre pour leurs citoyens, mais aussi des capacités réduites pour s’adapter aux effets présents et futurs d’un système climatique déréglé. Car nous ne sommes pas tous égaux devant les vagues de chaleur, les inondations, les tempêtes, les sécheresses. Sans un développement des compétences dans les communautés et les régions les plus vulnérables, le dérèglement climatique (facteur environnemental) risque de creuser progressivement les inégalités (effets économiques et sociaux) au sein de l’Europe, en affaiblissant ainsi sa cohésion.

Le projet est novateur par sa méthodologie. Il propose une approche interdisciplinaire et complexe des compétences, qui sont définies comme des combinaisons de connaissances (savoirs), attitudes (savoirs-être) et aptitudes (savoirs-faire). Le projet est construit comme une intervention croisée à partir des réseaux des partenaires pour que chacun offre aux autres son expertise spécifique (savoirs des enseignants, savoirs-être des militants associatifs, savoirs-faire des experts) mais aussi apprenne d’eux pour s’approprier la base la plus large de compétences climatiques.   

La prémisse du projet est que la lutte pour le climat doit devenir une “cause ouverte” pour tout type d’acteurs de l’éducation. La seule implication de quelques ONG ayant le climat pour principale mission reste aujourd’hui largement insuffisante pour porter à bien cette cause.  

Le projet vise des objectifs intégrés:

1. Capitaliser les meilleures méthodes, outils et pratiques pour l’acquisition des compétences pédagogiques concernant le changement climatique en les identifiant, sélectant, explicitant et intégrant dans une ressources éducative libre (REL);

2. Adapter les contenus pédagogiques de la REL aux activités éducatives spécifiques des 36 enseignants, experts environnementaux et militants associatifs en créant 3 “mallettes climatique” et en les utilisant pour la réalisation de 108 animations pédagogiques dans les communautés vulnérables;

3. Renforcer le partenariat du projet et l’élargir à tout acteur de l’éducation (formelle, non-formelle et informelle) actif dans les communautés vulnérables, en développant une communauté en ligne pour l’éducation au changement climatique.

4. Assurer un management efficace et responsable de manière transversale dans tout le projet, en réalisant des évaluations participatives, pour chacune de ses activités.

 

PARTENAIRES DU PROJET

Logo siteLogo REPER21 (3 culori)ecosistemi_transparent

 

 

 

 

 

UN PROJET EUROPÉEN CO-FINANCÉ PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE

46899_EU-flag-Erasmus-_vect_POS